Savoir lâcher prise

CENDRINE CONSEILS

8/14/2022

Un sage jardinier vous dira qu'il apprend des nouvelles choses à chaque été. La sagesse dont j'ai dû faire preuve cette année est le lâcher-prise.

Il m'a fallu abandonner l'idée que le jardin serait entrenu comme je l'aurais fait n'eut été de mon attelle au pied qui m'a clouée au balcon durant toute la belle saison. La liste de choses qui n'ont pas été faites à ma manière est longue; la fréquence d'arrosage et d'ajout d'engrais, le désherbage, la surveillance des bibittes, des maladies et des fruits isolés prêts à être identifiés, le contrôle des insectes ravageurs, le moment idéal pour la cueillette, etc. Et c'est sans compter la météo que je n'ai jamais su contrôler, même sans cheville cassée...

Jardiner, c'est accepter que l'on est pas à 100% en contrôle. C'est devoir composer avec des éléments surprises qui surviendront veux veux pas; la municipalité qui interdit d'arroser au boyau durant une période de sécheresse, la grêle qui bombarde et détruit certains plants, un mignon raton-laveur qui croit que votre jardin est un buffet auquel vous l'avez formellement invité, etc. C'est exactement par ces surprises que l'on apprend, que l'on fait des découvertes bénéfiques et que l'on arrive à jardiner différemment, plus efficacement.

À vos pelles, prêts, lâchez prise!