L’hiver vous parait long sans jardinage?

Martin Lejardinier

12/8/2021

Jardinage d’intérieur

Si vous êtes en train de lire ce blog, c’est que de toute évidence, vous êtes un(e) passionné(e) de jardinage. Mais le saviez-vous, il est également possible de jardiner à l’intérieur, afin prolonger la saison estivale et de continuer de manger vos fruits et légumes frais, tout en regardant tomber la neige par la fenêtre. Non seulement c’est nourrissant mais en plus, vous bénéficierez de luminothérapie durant les courtes journées d’hiver.

D’abord permettez-moi de me présenter. Mon nom est Martin Lejardinier, je me spécialise dans le jardinage d’intérieur depuis plus d’une quinzaine d’années, je suis un des administrateurs du groupe Facebook Passion Jardinage et j’ai également une chaîne YouTube qui porte mon nom, et sur lequel je partage avec les passionnés(es), des trucs et conseils sur le jardinage, particulièrement le jardinage d’intérieur. Lorsque vient l’été, je prends mes caméras à mon cou et je me lance à votre rencontre, pour vous écouter parler de votre passion du jardinage.

L’éclairage

Revenons aux potagers d’intérieurs! Lorsque j’ai commencé, il n’y avait pas beaucoup de végétaux qu’on pouvait cultiver à l’intérieur. Ces limites étaient fixées par le peu de types d’éclairages disponibles sur le marché. On retrouvait sur le marché majoritairement des tubes fluorescents et quelques lampes incandescentes, supposément adaptées pour la culture des plantes d’intérieur. C’est l’apparition des lampes HID (lampes au sodium haute pression HPS et les lampes au aux halogénures métalliques MH) qui ont révolutionnée cette passion. Ces lampes ont l’avantage d’émettent suffisamment de lumière pour enfin espérer cultiver des plants qui mesurent plus de 12 pouces (30 cm) de hauteur. Quoi que très puissantes, elles ont aussi leurs inconvénients: elles chauffent beaucoup et coûtent chère en électricité, ce qui nuis à la rentabilité financière de cultiver à l’intérieur.

Mais voilà que depuis quelques années, les lampes horticoles aux LED sont apparues sur le marché. C’est la combinaison des diodes bleues, rouges et vertes qui permettent d’avoir un spectre beaucoup plus précis. Ces lampes ont l’avantage de chauffer moins et de consommer jusqu’à quatre fois moins d’électricité que les lampes HID. Quoi que ces lampes ne soient pas encore aussi performantes que les HID, c’est une question de temps avant que la technologie LED surpasse ces bonnes vieilles lampes.

Aujourd’hui, nous pouvons cultiver à l’intérieur presque n’importe qu’elle plante avec cette technologie, pour un prix très acceptable. Vous en trouverez pour tous les budgets. Le prix moyen d’une lampe horticoles LED bas de gamme varie entre 120$ et 500$. On trouve également des tubes LED qui remplacent les anciens tubes fluorescents, qui à chaque année, sont de plus en plus performantes.

Un environnement contrôlé

Si je parle autant d’éclairage, c’est que sans lumière artificielle, il vous sera très difficile d’avoir et d’entretenir un potager d’intérieur. C’est un élément fondamental à votre réussite. Pour jardiner dans la maison, il faut être en mesure de reproduire un environnement contrôlé pour que vos plantes aient l’impression d’être à l’extérieur. Dans votre maison, vous êtes Dame Nature.

Principalement, vous aurez quelques facteurs à respecter pour avoir du succès. Le plus important, vous l’aurez deviné, l’éclairage. Ensuite, la ventilation pour faire circuler l’air entre les feuilles et chasser l’air vicié lors de la photosynthèse et finalement, un bon substrat et une fertilisation de qualité à base d’engrais de sources organiques et/ou biologiques.

Les différents types de cultures

Il existe différents types de cultures à l’intérieur: culture en terre, en hydroponie et en aéroponie. Le principe de ces deux derniers types de cultures, consiste à faire pousser vos plantes sans terre ou autres substrats. Les racines sont nourris en nutriments qui se trouvent et circulent en circuit fermé, dans l’eau pour l’hydroponie, et par la vaporisation des nutriments, à basse et haute pression pour l’aéroponie. Ce sont les gouttelettes qui vont s’accrocher aux racines qui vont nourrir vos plantes. Bon, je vulgarise un peu mais je pourrai y revenir un peu plus en détail dans un prochain blog.

Si vous êtes débutant, je vous recommande de commencer à cultiver en terre, ça demande un moins gros investissement au départ et beaucoup moins d’entretien. Il est préférable de commencer simple et si dans quelques années vous avez encore la piqure, vous pourrez essayer d’autres types de cultures.

Le choix de vos plantes nourricières

En jardinage d’intérieur, le choix de vos plantes potagères est crucial. Ce ne sont pas toutes les plantes nourricières qui sont adaptées pour la culture dans la maison. Dans un premier temps, on oublie les plants du type Indéterminés qui poussent sans fin. Il faut privilégier les plants nains ou très petits et qui produisent beaucoup. Il existe plusieurs variétés de plants qui s’adaptent bien, vous y trouverez la majorité des fruits et légumes que vous mangez régulièrement tel que les tomates, poivrons, piments, fraises, haricots, carottes, radis, oignons verts, laitues et une multitudes de fines herbes.

Je vais m’arrêter ici pour aujourd’hui, après tout, Jardin Gratuit m’a demandé d’écrire un blog et non un livre et j’aurai la chance de vous revenir avec d’autres détails dans une prochaine chronique sur le jardinage d’intérieur. En attendant, je vous invite à aller visiter ma chaîne YouTube et à vous abonner pour ne rien manquer de mes prochaines vidéos.

https://youtube.com/channel/UCG4E9YAgVQXsfVbUsIo4Ptw

Bon jardinage mes amis(es)!

Martin Lejardinier